Bienvenue

En 43 ans d'existence, notre société a changé : parce qu'elle a su s'adapter à un environnement de plus en plus exigeant, elle a non seulement traversé toutes les crises mais elle en est ressortie à chaque fois plus solide, plus forte pour aborder les nouveaux défis qui s'offrent au monde du transport et de la logistique.

  • 07 fév.
     

    ECO-TAXE POIDS LOURDS : des ateliers pour s’y préparer !

    participants à l'atelier eco-taxe
    participants à l’atelier

    Bien que sa date d’entrée en application ait été une nouvelle fois repoussée, nous ne passerons pas à coté de cette nouvelle taxe  qui concerne tous les consommateurs. Pour les professionnels du transport, qui devront la répercuter, il est encore temps de s’y préparer.

    Pour la deuxième fois au Havre cette année, la FNTR a convié les transporteurs à son atelier.

    Le sujet annoncé: comment appréhender l’écotaxe, sa communication et sa « revente » auprès des clients.

    D’après les premiers participants « cet atelier plein de bon sens commercial, est basé sur les techniques de vente traditionnelles, qui ont fait leurs preuves. C’est un bon rappel des notions de base ».

    Sous la forme de mise en situation et de jeu de « question/réponses », les principales objections sont abordées.

    Pour compléter cette formation, la FNTR édite un guide interactif mis à jour régulièrement.

  • 26 jan.
     

    Un nouveau départ pour des voitures anciennes

    Pour la troisième année consécutive, l’un des plus prestigieux rallyes de voitures anciennes a fait escale au Havre. C’est par un petit matin pluvieux, de janvier 2013, que les concurents sont venus confier leurs petits bijoux à notre équipe d’experts en « empotage ». A destination de l’Inde cette fois ci, les conteneurs vont parcourir quelques milliers de kiomètres, avant d’ouvrir leurs portes et de laisser vrombir ces véhicules de rêve dans les rues de Mumbay…  Les 18 équipes engagées dans la course vont parcourir les routes indiennes en long, en large et en travers. Le petit plus: les concurents ne partent pas les mains vides et ont prévu de distribuer quelques petits cadeaux aux écoles et associations carritatives qu’ils croiseront sur leur chemin, mais chut… c’est encore secret.

  • 09 août.
     

    La taxe poids lourds: l’écologie comme alibi

    La taxe poids lourds sera effective le 21 juillet 2013 !

     Comment s’abriter derrière l’alibi écologique pour taxer une fois de plus le secteur du transport !

    Il s’agit d’un projet issu directement de la Loi ‘Grenelle Environnement’ qui consiste à imposer une « taxation écologique » qui concerne tous les véhicules de transport de marchandises de plus de 3.5 tonnes empruntant les 15.000 km de réseau routier national et départemental français taxé pour commencer …

    Le réseau taxé comprend d’une part les routes nationales, les autoroutes non concédées soit 10.000 km et d’autre part les axes départementaux pour les autres 5000 km.

    Vous pouvez découvrir sur internet la carte nationale du  réseau taxable :

    http://cartelie.application.developpement-durable.gouv.fr/cartelie/voir.do?carte=Bande_V5_ScanIGN&service=DGITM

    Tous les véhicules de plus de 3.5 tonnes, français comme étrangers, sont concernés.

     La taxe poids lourds concerne aussi bien les véhicules utilisés en transport public que pour le compte propre.

      La taxe poids lourds est perçue que le véhicule soit vide ou chargé.

    Les recettes seront affectées à l’Agence de Financement des Infrastructures de France (AFITF) et aux collectivités territoriales. Une partie des recettes de la taxe sera notamment investie dans le développement d’infrastructures et de projets prévus par le Grenelle Environnement, favorisant l’environnement et encourageant le développement durable.

    Sa mise en œuvre effective sur le réseau routier va démarrer officiellement le 21 Juillet 2013 sur l’ensemble du territoire national.          

    Tous les véhicules circulant sur le réseau taxable devront être équipés de badges. Le badge installé dans le véhicule sera donc un boîtier de géolocalisation qui permettra de savoir quel véhicule se trouve sur quelle route, à tout moment.

    Des systèmes de contrôle fixes ou mobiles, équipés de caméras de lecture des plaques d’immatriculation, permettront de vérifier que chaque véhicule est bien équipé d’un badge en état de fonctionnement, que les données du badge correspondent à la plaque d’immatriculation et de vérifier le nombre d’essieux. En cas d’infraction, le dispositif prévoit de localiser le véhicule contrevenant, et de saisir immédiatement les services des douanes.

    Son cout : 1,7 à 1,8 milliards d’euros !

    • 860 M€ de recettes pour l’État (versés à l’AFITF).
    • 200 M€ de recettes pour les collectivités locales.
    • 240 M€ à 340 M€ de frais de collecte.
    • 400 M€ d’effet report sur les autoroutes concédées. 

    L’impact économique pour nos entreprises est considérable : 

    Le niveau de la taxation par kilomètre pour les véhicules assujettis à la taxe varie selon la catégorie du véhicule, qui est définie par son nombre d’essieux, son poids total autorisé en charge, son poids total roulant autorisé et enfin sa classe d’émission.

    Le taux kilométrique moyen est estimé à 12 centimes d’euros du km et pouvant aller jusqu’à 20 centimes.

    La loi du 3 août 2009 acte le principe de la répercussion du coût de la taxe sur le BENEFICIAIRE DE LA CIRCULATION DE LA MARCHANDISE et d’autre part la majoration du coût du transport sur une base réelle ou forfaitaire (LFI 2009).  L’article 24 de la loi du 1er février 1995 modifié par la LFI 2009 dispose en effet que : « Le prix du transport est majoré de plein droit des taxes prévues aux articles 269 à 283 quater et 285 septies du code des Douanes supportées par l’entreprise pour la réalisation de l’opération de transport. La facture fait apparaître les charges supportées par l’entreprise de transport au titre de ces taxes.

     Vous l’aurez compris, dans un contexte économique particulièrement tendu et incertain c’est une atteinte de plus à la compétitivité de nos entreprises.

  • 08 août.
     

    La suppression de la loi TEPA, un non sens économique !

    Trois conséquences majeures tant pour les entreprises que les salariés dans un secteur chronophage et gros consommateur d’heures supplémentaires comme le transport routier de marchandises (plus de 400 000 salariés dont 2/3 de conducteurs).

    • Premièrement, la suppression de l’exonération de cotisation patronale par heure supplémentaire dans les entreprises de plus de 20 salariés.
    • Deuxièmement, la suppression de l’exonération de charges salariales sur ces heures supplémentaires. Ce qui signifie que mécaniquement le salaire net des salariés qui effectuent des heures supplémentaires va diminuer et parfois dans des proportions importantes.
    • Troisièmement, la rémunération des heures supplémentaires réintégrerait l’assiette des revenus soumis à l’impôt sur le revenu. Ce qui diminuera encore le pouvoir d’achat des salariés.

    (Sources FNTR)

    Dans les mois qui viennent, nous serons confrontés à plusieurs échéances majeures : la remise en cause des allègements Fillon, l’arrivée de la taxe poids lourds au 1er juillet 2013, la multiplication des contraintes règlementaires (affichage obligatoire des émissions de CO² au 1er octobre 2013), la libéralisation du cabotage et l’arrivée de la norme euro VI.

    On voudrait détruire notre secteur que l’on ne s’y prendrait pas autrement.

  • 08 août.
     

    Comment nous accélérons vos flux

    Le Club Logistique & Gestion du Havre La réflexion et l’action au service de l’accélération des flux

    Créé par et pour les professionnels de la logistique, le Club Logistique & Gestion est d’abord un forum d’échanges qui permet aux acteurs d’un secteur en plein développement et en continuelle innovation de mettre leurs idées et expériences en commun, pour faire de la logistique havraise une référence au niveau européen.

    Membre fondateur du Club, Buffard Logistique par son expertise contribue activement au rayonnement de la logistique au Havre.

    Actuellement, plus de quarante responsables logistiques, chefs d’entreprise, chargés de mission d’organismes privés ou publics assurent une large représentativité des professions associées à la logistique au Havre : entreposeurs, transporteurs, créateurs immobiliers, formateurs, gestionnaires d’infrastructures, consultants, transporteurs routiers et multimodaux, conditionneurs à façon,…

    Acteur de l’essor économique et social de la région du Havre, le Club participe à l’excellence du Havre comme région à la pointe de la logistique internationale.

    Il s’inscrit dans le réseau des Clubs logistiques normands, avec lesquels il a structuré la logistique normande autour d’une même filière : Logistique Seine Normandie (5 000 entreprises, soit 62 000 emplois régionaux)). Un volontarisme qui sert aussi de support aux actions entreprises dans le cadre du pôle de compétitivité Nov@log, unique pôle de compétitivité français dédié à la logistique globale.

    Avec le Club Logistique & Gestion, Le Havre et la Normandie se positionnent comme territoire de service optimal et accélérateur des flux de vos marchandises. plus d’infos sur http://www.club-logistique.fr

Plus anciens »