• 19 avr.
     

    Pénurie or not pénurie?

    Comme vous le savez déjà,  le transport routier de marchandise français va mal. Avant les excuses étaient ; ce sont les transporteurs étrangers qui pratiquent des tarifs trop bas, hier, c’était la crise, aujourd’hui voilà qui pointe à l’horizon la pénurie de camions en France (qu’il soit français ou étranger), les commissionnaires routiers souffrent, les chargeurs profitent encore de tarifs marché trop bas, les groupements de transporteurs se concentrent sur des synergies plus forte pour faire face à leur problématique de gestion du personnel roulant et d’un parc de véhicules vieillissant. Car à ce jour, le patron d’une entreprise de transport hésite a investir dans de nouveaux camions.  La crise a sensiblement réduit le parc routier français, mais aussi européen. A ce jour les transporteurs Espagnoles sont moins présents sur nos routes, le marché allemand se porte bien et les transporteurs des pays limitrophes en profitent, mais sont moins présent en France pour caboter.

     Dans un avenir proche, que l’on soit commissionnaire ou transporteur, celui qui obtiendra des marchés transports , sera celui qui aura la solution de faisabilité, le prix passera en second plan (camion dispo au bon moment, au bon endroit, pour le bon produit transporté), c’est le « JUST IN TRUCK ».

    Le commentaires sont fermés.